1er Mai

1 05 2009

Moi et Julien, nous sommes allé aujourd’hui à la manifestation de ce vendredi 1er mai, en tant que manifestants (comme à notre habitude), mais grande nouveauté : en tant que distributeurs de tracts faits par nos soins. Nous avons donc laborieusement agressé les gens pour leur extorquer leur attention afin de leur parler du site et de son but. Nous adressons par ailleurs nos remerciements au monsieur qui s’est transformé en homme sandwich du site (si vous êtes de passage sur le site, faites nous signe !).

Ce qu’on a par ailleurs constaté dans cette manifestation, comme à celle du 29 janvier (je ne sais pas ce qu’il en était du 19 mars, mea culpa je n’ai pas pu y aller), c’est un ras-le-bol croissant envers la politique intolérante du président (et du gouvernement). Ce dernier va d’ailleurs, comme après la manif du 29 janvier, probablement déclarer que les Français expriment ainsi leurs inquiétudes face à la crise et qu’il comprend tout à fait cela. C’est là une hypocrisie tellement ignoble qu’elle ne vise pas à décrédibiliser le mouvement en posant des arguments opposés, mais à le dénigrer en changeant le message même de la manifestation. C’est comme si je changeais les noms des personnalités du sondage ci-contre pour obtenir le résultat qui m’arrange.

Mais qui sait ? Peut-être Monsieur Sarkozy variera t-il les plaisirs en nous disant que c’est la grippe porcine qui nous a mené dans la rue …

par Pierre
gentilcon.jpg

Edit de l’article par Julien

Adepte des manifs lycéenes depuis plusieurs années, c’était aujourd’hui la première manif’ à laquelle je participais indépendamment de celles organisées par le lycée (organisation dont je faisais le plus souvent partie). Je peux vous dire que ça change. En effet, j’ai le regret d’avoir constaté que celles-ci étaient pleines de lycéens assistant à la manif’ pour sécher leurs cours, et qui semblaient se désintéresser complêtement du sujet. Et je ne parle pas des casseurs, qui profitent de l’agitation habituelle des manifestations pour racketter, voler à l’étalage, et j’en passe.

Cette mobilisation du 1er mai n’avait rien de tout ça. Jour férié oblige, les 160.000 personnes présentes à Paris pour battre le pavé étaient des gens qui en voulaient. Des gens qui ont préféré défiler et exprimer leur ras-de-bol plutôt que de flâner ou de prendre leur Week-end de 3 jours. Il y avait de tout ! Des travailleurs en lutte pour leurs salaires, des étudiants en galère, des retraités qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts, des militants pour la cause palestinienne, des assosciations d’aide aux sans-papiers, droit au logement, SOS Racisme, des pétitions pour la libération d’otages, des écologistes… Tout ce qu’il y avait à dénoncer était présent. C’était géant !

J’ai pu apercevoir de nombreuses personnalités, comme Martine Aubry, Benoit Hamon, Bertrand Delanoë, François Chérèque, Bernard Thibault, Maryse Dumas ou encore l’animateur et comédien Ariel Wizman que l’on a croisé dans le cortège.

La distribution des tracts « Langue de bois » a été une activité plaisante, nombreux sont ceux à nous avoir encouragés et félicités après une rapide description du site par nos soins. Des liens se sont même crées ; quelqu’un qui tient lui aussi son site nous a promis qu’un lien vers notre blog y figurerai bientôt.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




MoDem 68 Colmar Ribeauvillé |
Etat Autonome Kabyle |
Section du FFS d'Amizour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Feuille Moissagaise
| Les Jeunes CDH Verviétois
| palabre