• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 7 mai 2009

On a dépassé les limites … de l’hypocrisie.

7052009

Concrètement, la seule chose que peut faire le Parlement européen, c’est être consulté. A priori, les politiques suivent les conseils du Parlement, il s’agit d’une institution respecté. Mais elle prend beaucoup plus d’importance lorsque les élections européennes approchent : notre hyperprésident, craignant un vote-sanction à son égard, fait de ces élections une véritable joute électorale, soutenant dans tous ces discours que le Parlement européen, c’est capital, etc …

Mais hier, coup de théâtre : le Parlement européen a voté contre la loi Hadopi, ce projet si cher à notre seigneur bien-aimé. Et alors là, de façon surprenante, les propos du gouvernement change du tout au tout : ce matin, sur France Inter, Christine Albanel disait que le Parlement n’avait pas voté contre le projet mais contre un autre point qui ne concerne que partiellement Hadopi (je ne m’en souviens plus la teneur) puis elle rapellait que le Parlement européen n’avait qu’un pouvoir indicatif et que le gouvernement ferait appliqué ces lois tout de même. Les propos de la ministre ce matin était plutôt confus et traduisait une inexorable hypocrisie dans la politique du gouvernement : celle du « je propose et elle passe, et si y’en a qu’ça les dérange bin tanpis pour eux ».

img0001.jpg

 

Autre chose que j’ai appris ce matin dans l’interview de la ministre : le renvoi d’un cadre de TF1 sous prétexte qu’il était « opposé à la stratégie de la chaîne », c’est à dire opposé à la loi Hadopi. Comment s’est il fait viré ? Très simple. Il avait envoyé un mail à Françoise de Panafieu pour lui témoigner son opposition à cette loi, celle-ci transmet alors le mail à madame Albanel, qui le renvoie illico à la direction de TF1. Et la chaîne, elle, renvoie, non pas le mail, mais le cadre. Vive la liberté, cette fois pas d’expression, mais de pensée.

Plus d’info sur cette dernière et révoltante affaire ici.

par Pierre




Désillusion

7052009

Par hasard dans mon cours d’arts plastiques, j’ai retrouvé un vieux le Parisien paru peu après la communication de la composition du tout nouveau gouvernement de Sarkozy en mai 2007. Les gens interrogés dans l’article qui nous intéresse sont absolument ravi de ces ministres tout frais et il serait amusant de les réinterroger aujourd’hui.

Mylène, 18 ans, apprentie vendeuse

« J’aime bien Jean-Louis Borloo. on sent qu’il est à l’aise en matière d’écologie. Ni de gauche, ni de droite, ce qui compte pour lui, c’est l’environnement. Quand il a une idée, il fait tout pour la mettre en oeuvre. Il me paraît sympathique et n’a pas l’air de se prendre la tête. Il est cool. On lui reproche d’avoir souvent les cheveux en bataille mais, qu’importe, c’est la mode  »

Armelle, 55 ans, écrivain

« Le Premier ministre a l’air compétent. C’est un homme d’action, même si gouverner notre pays, c’est un peu compliqué. Bien sûr, le président lui fait de l’ombre … La ministre qui m’a étonnée, c’est Rachida Dati. Nommer une beur à la Justice va faire reculer le racisme. Cette femme compétente qui vient d’un milieu modeste est un exemple. Moi, je pense qu’elle a plus de mérite que les autres ministres. »

 Karim, 34 ans, décorateur

« J’aime bien Alain Juppé, il aurait fait un bon ministre de l’Environnement. Je regrette qu’il ait démissionné. Entre Borloo et lui, il n’y a pas photo. Celle qui crève l’écran, c’est Rachida Dati. Une ministre maghrébine, c’est pas si fréquent. Je trouve que les paparazzis s’intéressent trop à sa famille. Rama Yade, une black secrétaire d’Etat, c’est bien aussi. »

Christian, 62 ans, retraité SNCF

« François Fillon m’impressionne car il se débat comme un bon. Comme on ne voit que Sarkozy, il semble n’être là qu’à titre honorifique. Je ne crois pas à l’ouverture : c’est une façon de désorganiser la gauche. Voyez Kouchner ! La semaine dernière pour la libération des infirmières bulgares, le ministre des Affaires étrangères n’était visiblement pas de la partie. »

Yvonne, 58 ans, fonctionnaire de police

« J’aime bien Roselyne Bachelot, avec son franc-parler, ainsi que Jean-Louis Borloo, c’est un homme qui bouge. Dati n’est pas mal non plus, d’autant qu’elle vient d’une famille modeste. J’ai apprécié qu’il n’y ait pas de grâce le 14 juillet. C’est très bien que Martin Hirsch, l’ancien président d’Emmaüs, ait rejoint le gouvernement : droite et gauche doivent apprendre à travailler ensemble. »

 

Borloo, un ministre qui bouge ? Le Grenelle de l’environnement n’a apporté absolument rien de concret à l’écologie, c’est juste un gros coup de com’.

Dati, compétente ? Sa toute récente prestation pour les élections européennes suffit à voir que non.

Le Premier Ministre ? Je crois que la dernière fois que je l’ai vu à la télé c’était au moment de sa nomination.

 

par Pierre







MoDem 68 Colmar Ribeauvillé |
Etat Autonome Kabyle |
Section du FFS d'Amizour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Feuille Moissagaise
| Les Jeunes CDH Verviétois
| palabre