No Sarkozy Day, une journée pour agir.

14 01 2010

Au départ, un groupe contre Sarkozy sur Facebook, rassemblant plusieurs dizaines de milliers de membres. Parmi eux, Benjamin Ball, qui contacte les administrateurs pour proposer l’idée d’une date de rassemblement. Ces derniers approuvent l’idée, et une première date est émise.

Le 5 décembre  2009, un « No Berlusconi Day » a été organisé en Italie par les nombreux opposants du mafieux qui a le pouvoir, remportant un franc succès.

No Berlusconi Day

L’idée de reprendre cette manifestation transalpine fait mouche dans l’esprit de Benjamin Ball : Le « No Sarkozy Day » est né.

Prévue pour le 27 mars 2010, cette manifestation a pour but de rassembler les personnes opposées à Nicolas Sarkozy, pour quelque raison que ce soit. Et il y en a, des raisons ; que vous soyez chômeur, étudiant, salarié, sans-papiers, professeur, cheminot, retraité… Le mécontentement n’exclut quasiment aucune catégorie.

No Sarkozy Day

L’idée de cette manifestation me plaît, même si j’ai certaines réserves. Le côté positif, c’est que celles-ci peuvent être révolues facilement avec de la bonne volonté. Résumé par mots-clés :

- Antisarkozysme primaire :  Impossible d’avoir échappé à ce terme durant ces trois dernières années. Inventé par les détracteurs de ce qu’il reste de l’opposition en France, il fait croire à la population que ces derniers s’opposent à N.Sarkozy sans arguments. C’est tout simplement cette manipulation de l’opinion publique qui fait perdre sa crédibilité à la gauche aux yeux des français… Malheureusement ce mouvement risque d’être largement associé à ce terme par la majorité. C’est pour ça qu’il faut faire ce mouvement en mettant en avant le pourquoi du mécontentement et non pas le mécontentement seul !

- « Effet inverse » : J’ai entendu parler d’un éventuel « effet inverse » que pourrait entraîner le mouvement. C’est un risque à prendre. Car malheureusement la majorité est peuplée de personnes intelligentes, qui savent bien parler, et étant donné qu’ils ont tribune libre sur pas mal de chaînes françaises, il va falloir s’attendre à de belles phrases démontrant « l’imbécilité » du mouvement, dés le lendemain de celui-ci ! Le français moyen risque d’y croire, et voilà le fameux « effet inverse ».

Encore une fois, pour éviter ça, la mise en avant des idées est la seule solution… !

- « Ca changera rien » : J’ai tellement entendu ça partout que je n’ai même plus le courage d’en faire tout un discours. Je dirai juste que c’est sûr que si on ne fait rien, ça ne changera rien. Si on fait quelque chose, aussi peu soit ce « quelque chose », bien sûr que si, ça peut changer les choses. Le problème est qu’on est tellement habitué à ce que le gouvernement n’écoute pas le peuple, que celui-ci renonce. Non ! Au contraire, il doit amplifier sa voix !

 

Par Julien.
 

Quelques liens :

iconfacebook.gif Le groupe Facebook officiel.

Le site officiel du mouvement

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




MoDem 68 Colmar Ribeauvillé |
Etat Autonome Kabyle |
Section du FFS d'Amizour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Feuille Moissagaise
| Les Jeunes CDH Verviétois
| palabre